Celestine !

Comme depuis mon retour d’Italie, allez savoir  pourquoi, je ne reçois plus les notifications WordPress (Autant ça me faisait tomber les bras lorsque vous publiiez toutes ensembles et que je recevais 50 notifications par jour autant ça me démoralise de ne plus rien recevoir) je vais visiter à tour de rôle les blogs auxquels je suis abonnée,  ne m’en voulez pas, j’essaye de faire en sorte que les choses reviennent en l’état, mais  la communication avec WordPress est malaisée.

Aujourd’hui je suis donc allée rendre visite au délicieux blog de Célestine. (je m’aperçois  qu’elle n’était même pas dans mon blogroll, je l’ajoute illico) Sans parler de sa bannière dessinée sans cesse renouvelée et déclenchant à chaque passage une onde de rêve et de douceur, elle en dit peu mais si bien. Les commentaires qu’elle déclenche sont hilarIcantémotionnant, c’est un délice, on en sort tout e-moustillé, est-ce le signe d’un bon blog, le foisonnement des commentaires ? (je m’aperçois que le correcteur d’orthographe de WordPress ne connaît pas le mot : blog !)

En tout cas, je m’étais, à moitié, engagée sur la passerelle branlante d’un pari pour un pastiche des moulins de mon coeur de Michel Legrand (à la suite des lapins, comprenne qui…:-°) sur le thème des Eoliennes, j’y ai passé la journée, c’est chose faite ! Bon évidemment c’est moins romantique, c’est moins…c’est moins Michel Legrand, mais vous savez quoi : JE NE SUIS PAS Michel Legrand, j’écris, je m’amuse, c’est tout ! Je ne gagne même pas ma vie avec, c’est tout dire, je gagne ma vie avec ce qu’écrivent les autres, là aussi comprenne qui pourra !

 

Comme une aile que l’on guette
Au ciel  bleu d’un renouveau
Et qui laisse derrière elle
Le doux  ronron d’un turbo
Comme une simple allumette
Sur le gâteau d’un dessert
Que l’on gratte et que l’on jette
Pour illuminer la mer
Pour sauver le bleu de l’onde
Les abeilles au cœur des fleurs
Tu fusilles d’un néon
Le rotor des jours meilleurs

 

Comme une écharpe de laine
Dans l’hélice d’un bateau
Ou la perle d’un poème
A l’oreille d’un robot
Comme un fanal qui s’arpège
Au ressac des autrement
L’énergie se désagrège
En milliards de led ambiants
Pour sauver le bleu de l’onde
Les abeilles au cœur des fleurs
Tu fusilles d’un néon
Le rotor des jours meilleurs

 

En ce siècle de la course
A l’effort, à l’énergie
Les athlètes de la bourse
Scient ce sur quoi ils sont assis
Et voilà qu’ils emprisonnent
Le seul souffle qui volait
Aux alentour de personne
Juste une chanson sifflait
Là voilà, lestée de chaîne
Dans le circuit EDF
Vouée à la fin prochaine
D’une chanson SDF
Entre le courant du Rhône
Et Areva qui l’insulte
Cette chanson déboulonne
L’eolienne qui exulte.
 
Comme une pale que l’on jette
Au ciel  bleu d’un renouveau
Quand explose derrière elle
Le feu de quelques ragots
Je viendrai dans vos maisons
Faire la danse des lampions.

Alors je répète, ceci est un pastiche, une pâle imitation des paroles de la chanson de Michel Legrand.
Pour ceux que ça intéresse voici les paroles originales

Comme une pierre que l´on jette
Dans l´eau vive d´un ruisseau
Et qui laisse derrière elle
Des milliers de ronds dans l´eau
Comme un manège de lune
Avec ses chevaux d´étoiles
Comme un anneau de Saturne
Un ballon de carnaval
Comme le chemin de ronde
Que font sans cesse les heures
Le voyage autour du monde
D´un tournesol dans sa fleur
Tu fais tourner de ton nom
Tous les moulins de mon cœur

Comme un écheveau de laine
Entre les mains d´un enfant
Ou les mots d´une rengaine
Pris dans les harpes du vent
Comme un tourbillon de neige
Comme un vol de goélands
Sur des forêts de Norvège
Sur des moutons d´océan
Comme le chemin de ronde
Que font sans cesse les heures
Le voyage autour du monde
D´un tournesol dans sa fleur

Tu fais tourner de ton nom
Tous les moulins de mon cœur

Ce jour-là près de la source
Dieu sait ce que tu m´as dit
Mais l´été finit sa course
L´oiseau tomba de son nid
Et voila que sur le sable
Nos pas s´effacent déjà
Et je suis seul à la table
Qui résonne sous mes doigts
Comme un tambourin qui pleure
Sous les gouttes de la pluie
Comme les chansons qui meurent
Aussitôt qu´on les oublie
Et les feuilles de l´automne
Rencontre des ciels moins bleus
Et ton absence leur donne
La couleur de tes cheveux

Une pierre que l´on jette
Dans l´eau vive d´un ruisseau
Et qui laisse derrière elle
Des milliers de ronds dans l´eau
Au vent des quatre saisons
Tu fais tourner de ton nom
Tous les moulins de mon cœur

Publicités

8 réflexions sur “Celestine !

  1. Mind The Gap dit :

    J’aime bien même si je ne peux pas trop apprécier , ne connaissant que de très loin le texte original.
    Tu sais que je ne reçois aucune notification sauf les commentaires sur mon blog? Je ne suis abonné à aucun blog figure-toi… 😀

  2. myrtille dit :

    50 notifications par jour : faut pas bosser pour pouvoir y répondre !!!
    j’en ai nettement moins …..et j’arrive pas à suivre !!! bon j’ai des gros soucis de santé alors j’ai reduis mon passage sur les blogs aussi …mais meme sans je ne pourrais pas suivre si j’en recevais 50 par jour !!!….

  3. myrtille dit :

    pour ma part je ne peux plus poster de com’ sur tous les blogs OB et ce depuis leurs changements informatiques ….
    eux disent que cela n’a pas de rapport ….que je suis la seule à rencontrer des problèmes …..
    bref …..
    bah ecrire pour soi c’est bien faut pas toujours penser à une remuneration …le gratuit ça existe encore et c’est une bien jolie chose dans un monde qui ne parle que de competition ou de rentabilité …..
    superbe écrit 😉

  4. Asphodèle dit :

    Hey mais c’est super bien ! Tu as gardé le « rythme » de la chanson ! T’es trop forte ! Comment ça tu ne connaissais pas Célestine ??? Shame ! Elle est BlogSpot donc tu devrais recevoir sa News, sauf que BS c’est encore un autre problème : 3 fois que je m’abonne chez elle, je reçois la News pendant 15 jours et pouf plus rien (sur tous mes mails) 😦 ! J’espère que tu vas y arriver avec WP, moi je n’ai rien demandé, je ne parle pas assez bien anglais et en changeant de mail, ça remarche ! Sinon il faudra que tu me dises de quoi tu vis ? 😉 Tu en as trop dit ou pas assez ! 😆 Et encore bravo pour ta version « éolienne » !^^

    • monesille dit :

      Je suis très en retard pour les réponses, désolée. Non, je ne reçois pas la news de Celestine ! en fait je ne reçois plus que les nouvelles dOver blog ! c’est un comble.
      quand à te dire de quoi je vis, je te l’ai déjà dis, je suis facteur, enfin, factrice, actuellement en arrêt pour burn out !
      Enfin, de quoi je vis, c’est un bien grand mot, de quoi je meurs plutôt !
      Bises

Les commentaires ne sont pas dangereux pour la santé, vous pouvez consommer sans modération !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s