Agenda ironique d’Août ! La fée bleue- Conte pluvieux, conte heureux !

L’agenda ironique n’en finit décidément pas de rebondir ce mois-ci ! Plon, plon, plon, plon ! Mais les sourires se mangent sans fin !

Résultat de recherche d'images pour

Mille excuses à Jobougon pour le surcroît de travail mais j’avais deux canines aux fesses et il me fallait absolument réagir promptement ! Vous comprendrez aisément que pressée par l’urgence, je n’ai pas eu le temps de prendre des photos des événements. Celles qui ornent ce conte sont donc une mise en valeur d’éminents talents sur internet, si leurs auteurs contestent leurs participations attractives à ces aventures dénuées de réalité, je ferai en sorte de leur trouver des remplaçants plus coopératifs. Non mais !-)

Pour les précédents épisodes voir: la fée bleue ici, la bagarre de la fée bleue,ici, et un rayon de soleil plus tard, ici.


Conte pluvieux, conte heureux !


Il pleuvait ! Enfin ! Les poissons assoiffés de la rivière allaient pouvoir reprendre leurs concours de rond dans l’eau. Une délicieuse fraîcheur propulsée par un vent tourbillonnant envahissait la chambre à cette heure de non-travail dont Elle avait moelleusement envie de déguster chaque minute, mi-assise, mi-allongée sur Son lit, le PC sur les genoux afin de se promener un peu dans le délicat labyrinthe des contes de l’agenda ironique d’Août où la sœur de Phèdre elle-même aurait laissé choir un rang ses mailles de jacquard. (remarque non sexiste mais je pense que seules les femmes peuvent comprendre cette allusion :).

Sitôt happée par l’embrouillamini des discussions, Elle entendit à travers l’écran des pas précipités, les touches s’agitèrent d’elles-mêmes  et *# ;/*µ s’afficha sur l’écran suivi d’un sourire en forme d’énergique point d’exclamation !

savemybrain.net

-« Dis donc toi ! »

Un peu surprise à cette heure de presque sieste par cette interpellation vigoureuse, l’autrice émis un baîîîllement à peine dissimulé :

-« Quoi, encore ! »

-« Passons, passons, puisque tout passe mais faudrait voir à t’occuper un peu de tes personnages au lieu de les laisser vagabonder dans le plus simple appareil sur une toile ouverte à tout vent »

-« Ça je me doutais qu’elle allait se les cailler avec le temps qu’il fait là-bas ! »

-« Il s’agit bien de température ! Tu n’entends rien ? »

Elle tendit l’oreille qu’Elle avait dure n’étant plus d’âge tendre et ouït un faible « Au secours, au secours » s’échappant de la pile d’onglets fraîchement taillés (euh, ouverts, c’est la bavette qu’on taille me dit mon boucher ! fin de la digression)

-« Onglet N°6 » asséna le sourire en forme d’ad libitum avant de disparaître.

L’autrice se précipita sur le dit onglet  où en effet entre deux troncs noueux et couverts de mousses, de champignons et autres insectes dégueulasses se faufilait une fée effrayée et toute égratignée de ronces suivie d’un Leprechaun, impuissant à la défendre contre une Blanche-neige d’antan déchaînée sur eux par un coussinet  brandissant un Dodo abasourdi.

Comment intervenir dans une histoire sans en modifier la fin, qu’Elle eut voulu victorieuse pour Elle et heureuse pour la fée à laquelle au fil des pages…Etc, etc !

amouressenceciel.forumactif.com

Quand même, elle aurait bien pu se dépatouiller toute seule cette nomène avec sa baguette ! Tiens donc la baguette ! Que n’y avait-Elle pensé plus tôt, les  bikinis  à l’instar des chemises de nuits n’ont pas de poches, fussent-ils taillés dans des rayons de soleil, et la fée avait donc laissé sa baguette,  posée là, sur le dictionnaire. Attrapée délicatement entre deux ongles, la baguette fut vainement agitée. Peine perdue, Elle n’avait aucune idée des formules magiques en cours sur les I-phones actuels !

Elle tenta un Abracadabra forcément obsolète, un Avada  Kedavra de facture pourtant plus récente ». Mais rien ne se passa. Aha !

Quelle poisse !

Blanche-neige gagnait du terrain. « Ce tiercé est une équation à plusieurs inconnues! 9 des 17 partants débutent dans les courses handicap, de plus le terrain assoupli – par les pluies des dernières heures –  corse les affaires des turfistes. Cela dit, la bonne combinaison du Quinté est trouvée… Rapport 91 697,40 € pour 2 € » nous rapporta une Valentyne enthousiasmée !

poulain

-« Fallait lui acheter des allumettes« , me lança une Martine prête à en découdre pour défendre le canard et l’orpheline.

-« Aie, aie, aie, elle va me manger toute crue comme une apparence ! » cria la fée de plus en plus faiblement en se débattant entre deux canines pointues qui s’approchaient inexorablement de son sein palpitant pendant que le Leprechaun essayait de soudoyer la vampiresse avec quelques pièces d’or tirées de son chaudron quand c’est de l’argent qu’il eût fallu !

Ayé  « De l’ail !  » l’étincelle jaillit de Son cerveau, embrumé par l’heure de la sieste qui était en train de lui passer sous le nez, alourdi par une formidable remontée odorante de la délicieuse poêlée de cuisses de cra-prince à la persillade dont elle avait fait son régal ce midi.

-« Burp » (scusez madame Celestine) un rôt énorme empestant l’ail Lui échappa qui balaya sur l’écran la Blanche-neige qui supportait peut-être les remugles des faunes de Cendrillon mais sans doute pas une odeur aussi triviale.

La fée la goutte au nez, un peu rosse, dit qu’elle ne dirait plus jamais de mal des fées-tides et pour fée-ter ça, proposa à son Leprounet chéri d’aller boire une bonne stout au premier pub qu’ils  croiseraient sur leur route lorsqu’ils seraient enfin sortis de cette  *# ;/*µ de forêt !

Cela ne manqua pas : Plop, Un sourire apparu sur l’écran Avec deux yeux qui roulaient dans tous les sens.

fr.up-wallpaper.com

-«Et alors, et alors ?»

Naïf lecteur, penses-tu que l’autrice va tomber dans un piège aussi grossier ?

-« Et alors ? Rien ! Stout est bien qui finit bien »

Et le clap de fin lui tomba juste au ras des fesses comme Elle s’endormait sur le clavier en finissant de taper cette fin-là !

De toute façon Elle n’avait plus faim !




Fin, fin, fin et refin !

(Toute ressemblance avec des personnages ou des situations existants ou ayant existé ne serait qu’un furieux délire issu de vos inconscients réduits aux abois 🙂

detendez-vous.whoo.net



Publicités

27 réflexions sur “Agenda ironique d’Août ! La fée bleue- Conte pluvieux, conte heureux !

  1. […] le blog de Martine s’éleva une voix chantante! J’ai tout d’abord pensé que la fée bleue  se retrouvait pincée dans quelques embrouillaminis, mais il est vrai que la mélodie […]

  2. Leodamgan dit :

    Bon c’est pas le (s)tout!
    J’attends la suite, je suis devenue accro, moi. Il me faut ma dose!

  3. emilieberd dit :

    Blanche Neige comme on l’a jamais vu!
    C’est vraiment la fin?

  4. […] – 16 : Les poissons font à nouveau des ronds dans l’eau, Phèdre tricote de la racine comme jamais, et la fée bleue se conte sur les doigts de son clavier magique. Quel brio-perlipopette pour monesille qui court ventre à terre deux crocs quasi plantés à l’arrière train. La suite des 3 épisodes sus-cité aux 5, 6 et 15 : C’est du XXXXD Conte pluvieux, conte heureux ! https://monesille.wordpress.com/2015/08/13/agenda-ironique-daout-la-fee-bleue-conte-pluvieux-conte-h… […]

  5. Délirants, ces épisodes des aventures de la fée bleue! Il a du faire chaud, très chaud…

  6. jobougon dit :

    Mais tellement chat-tisfaisantes toutes ces frasques de bon abois ! Superbe prestation qui sent drôlement bon l’arrivée en première ligne.
    You can get satisfaction !

  7. […] – 16 : Les poissons font à nouveau des ronds dans l’eau, Phèdre tricote de la racine comme jamais, et la fée bleue se conte sur les doigts de son clavier magique. Quel brio-perlipopette pour monesille qui court ventre à terre deux crocs quasi plantés à l’arrière train. La suite des 3 épisodes sus-cité aux 5, 6 et 15 : C’est du XXXXD Conte pluvieux, conte heureux ! https://monesille.wordpress.com/2015/08/13/agenda-ironique-daout-la-fee-bleue-conte-pluvieux-conte-h… […]

  8. Qui cherche trouve, mais alors, ça va être dur effectivement pour les nouveaux (et les vieux) qui attaquent l’agenda. Je me demande s’il ne vaut pas mieux commencer par les commentaires ? Ou lire tout dans le désordre, ce qui revient au même ? En tout cas, je m’amuse bien, ça au moins, c’est clair et limpide.

  9. Valentyne dit :

    Excellent épisode 🙂

    Et c’étaient qui les arrivants du quinté ?

    Bisesss

  10. martine dit :

    La goutôné, la fée Hérie en ce mois-doute ? Vous m’en Comté-des-Cosses-de-Pois-Chiche-Kebab , chère !

  11. « un Ornithorynque abasourdi » ? vraiment ? pas un Dodo ? d’accord, j’invite l’Ornitho !
    )

  12. Chat-perlipopette, que c’est chat-loupé, chat-toyant, chat-voureux ! Et la fée a survécu Ouf !!!

Les commentaires ne sont pas dangereux pour la santé, vous pouvez consommer sans modération !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s