Jeudi poésie-Pessoa

Publié en participation au jeudi  Poésie de Dame Asphodèle

jeudi poésie oiseau-couronnc3a9-ana-rosa1

Ode maritime

 


Extrait de l’Ode Maritime de Fernando Pessoa

Ah, n’importe comment et n’importe où, oui, partir !07082013-P1070608

Larguer vers la haute mer, par les vagues, par le péril, par la mer,

Aller vers le Large, vers le Dehors, vers la Distance Abstraite

Indéfiniment, par les nuits mystérieuses et profondes

Soulevé comme la poussière, par les vents et les ouragans

Aller, aller, aller, aller d’un coup !

Tout mon sang rageusement aspire à des ailes,

Tout mon corps se jette en avant

Je me  laisse rouler par les cataractes de mon imagination

Je piétine, rugis et me précipite !

En écume éclatent mes désirs

Et ma chair est une vague qui se brise sur les rochers.

Publicités

2 réflexions sur “Jeudi poésie-Pessoa

  1. cathy1461 dit :

    Je ne sais pas pourquoi … je préfère lire les poésies que les écouter … c’est grave docteur …?!!!
    Très belle journée, bisous !
    Cathy

    • monesille dit :

      Non ce n’est pas grave, moi aussi je préfère mais là je ne sais pourquoi, j’ai tapé le texte deux fois et les deux fois le post a disparu, je n’avais pas le temps de faire mieux.
      Bises

Les commentaires ne sont pas dangereux pour la santé, vous pouvez consommer sans modération !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s