Une photo quelques mot

Article écrit en participation à l’atelier d’écriture de Leiloona de Bricabook

une-photo-quelques-mots1


 

© Julien Ribot

Avec cette semaine une photo de Julien Ribot et le retour du noir et blanc pour stimuler notre créativité !

Vous pouvez lire la règle du jeu là 




 

Hautaine, elle vous croise, son cabas à la main
Derrière elle trottine parfois un petit chien
Ne heurtant pas les yeux des passants solitaires
Qui ont comme elle bien d’autres choses à faire

Il n’y a dans ce monde par grand-chose de bon
Des gens mal élevés et des enfants grognons
Qui pourrait se soucier de son chien ou bien d’elle
Elle s’est débrouillée  toute sa vie cruelle

Elle a travaillé dur, fait des économies
Dans son bureau sans air et pas beaucoup d’amis.
La retraite sonnée ne reste pas grand-chose

Juste de quoi survivre sans compter sur l’état
Pas de mendicité et pas de RSA
Et les jours de marchés les restes qu’on propose…


 

Publicités

14 réflexions sur “Une photo quelques mot

  1. Vudemeslunettes dit :

    Triste réalité, bien trop souvent refoulée…

  2. Un texte très prenant et malheureusement très vrai

  3. Leiloona dit :

    Fichtre, un exercice de style compliqué mais réussi … faire des rimes sur un sujet si sérieux …

  4. Asphodèle dit :

    Je n’ai même pas vu de personne âgée sur cette photo mais je te suis^^ et ton texte est d’une cruelle tristesse. Ils existent depuis longtemps ces glaneurs de fin de marché, sauf qu’il y en a de plus en plus…Mais au moins ils préservent leur dignité, sans mendicité…

  5. Leodamgan dit :

    Moi, cela m’attriste, tout simplement.

  6. Stephie dit :

    Joli que ce sonnet qui fait rimer des mots modernes tels que RSA 😉 Apollinaire fut sans doute le premier à s’y risquer 😉

  7. saxaoul dit :

    Ton texte fait écho à celui de Titine.

  8. sabariscon dit :

    C’est beau cet hommage aux pauvres gens.

  9. titine75 dit :

    Nos textes se rejoignent, je parle également des glaneurs par nécessité sur les marchés. Quelle triste réalité…

  10. merquin dit :

    Elle est restée digne ! Description criante de vérité.

  11. Albertine dit :

    Triste vie que celle de ces glaneuses modernes !

  12. Mind The Gap dit :

    Ce serait beau si ce n’était vrai…mais cette solitude est restituée avec brio, bravo !

  13. Un style et un rythme personnels. C’est enlevé et prenant.

Les commentaires ne sont pas dangereux pour la santé, vous pouvez consommer sans modération !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s