Fortitude

Participation à l’atelier d’écriture de Leiloona de Bricabook, ne me demandez pas le  numéro je m’y perds !

une-photo-quelques-mots1

La règle du jeu est simple, chaque semaine Leiloona publie une photo, cette semaine la photo est de KOt

© Kot

A vous de laisser voguer vos imaginations sur ce que vous inspire le thème. Cette fois-ci, des mains ! mais dans un contexte particulier ! Je vous livre ce que cela m’a inspiré.




Dans sa tête il a parié
Douze au moins il en aurait
Moins douze de solitude
Douze de sollicitude

Il a pris un grand couteau
Il a entaillé sa peau
C’était une mascarade
Un bobo de rigolade

Et plus tard à la station
Il a compté pour de bon
Chaque regard ou sourire
Qui étendait son empire

Celui des enfants pleureurs
Sur sa poupée de malheur
Celui des crinières rousses
Qui lui souriaient en douce

Qu’allaient-ils imaginer
Qui lui était arrivé
Une escalope qui glisse ?
Pas de quoi crier : police !

Ca y est ! Il y est arrivé
Douze au moins l’ont regardé
Il a rendu les sourires
Un par un, et il  respire.

Combien donc font comme lui
Pour pas sombrer dans la nuit
Combien veulent qu’on regarde
Une vie qui se lézarde

Certains jouent les supermans
(Ou bien les superwoman)
Qu’on admire l’aptitude
Le coup de rein, fortitude

D’autres entrent en révolution
Haut-parleur, haut dans le ton
Ils agitent, ils manifestent
Ils en oublient ceux qui restent

Tous ceux qui n’ont qu’un seul corps
A investir dans l’effort
Et plus même une parole
Pour biaiser les protocoles.

Tous ceux qui ne disent rien
Ont simplement mal au rein
Que voulez-vous qu’on y fasse
Il faut occuper l’espace.

Pour un moment d’attention
L’œil de la télévision
Pour sentir son existence
Faire pencher la balance

Et ne pas tomber tout mort
Seul de tout, seul, en dehors.

Publicités

5 réflexions sur “Fortitude

  1. Leodamgan dit :

    C’est triste d’en arriver là…

  2. Il n’y a jamais eu autant de moyens de communication, et pourtant la solitude est de plus en plus présente. N,’allez pas croire que c’est le lot des grandes villes, à la campagne ça existe aussi. D’ailleurs, je m’en vais me sourire dans la glace, car on ne m’offrira certes pas douze sourires aujourd’hui!
    Bisous
    Odile

  3. emilieberd dit :

    Hé! Hé! Joli!
    Tu as mal au dos ? 😀 Non parce que moi, je souffre un peu, depuis hier soir et du coup, tes références rénales et dorsales ne m’ont pas échappées 😀

  4. Mind The Gap dit :

    Ha, c’est gai ici. Faut dire que la photo était sûrement propice à ça ! Tu es en forme on dirait ! 😀

  5. MyoPaname dit :

    Envoyer des sourires sans conséquence… et croire que…
    Une vie par procuration …?
    Une vie tout court…
    Belle journée à toi

Les commentaires ne sont pas dangereux pour la santé, vous pouvez consommer sans modération !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s