Jeudi poésie-Elle n’a pas le temps.

Logo des jeudis poésie pour ceux qui écrivent...

 

Sa vie est succession de formats imposants

Espaces composés aux temps trop différents

A découper selon les pointillés marrants

Elle n’a pas le temps

Le patron est trop grand.

 

Son désir emprunté  est cousu de fil blanc

Elle court l’acheter chez Garbo ou Gênant

Et même de jeter sa vie évidemment

Elle n’a pas le temps

Le temps c’est de l’argent.

 

Ses repas sont tout faits le bio c’est contraignant

Mais comment s’en passer sans virer au navrant

Chaque choix est frustré d’un soda colorant

Elle n’a pas le temps

Elle mange en marchant.

 

Ses loisirs sont courants et en accélérant

Walkman sur les oreilles, joker au bois perdant

Lorsque rien n’est parfait elle sait faire semblant

Elle n’a pas le temps,

Elle pleure en dormant.

Publicités

17 réflexions sur “Jeudi poésie-Elle n’a pas le temps.

  1. Valentyne dit :

    Je n’avais pas eu le temps de te lire jusqu’à ce soir 😦

    Et puis que vois je
    Tu écris le 31/3 ceci : « Son désir emprunté est cousu de fil blanc » alors que Carnets publie le sujet du mois le 2 avril avec comme thème « sur le fil »
    Pour quelqu’un qui n’a pas le temps tu es trop forte .. Publier avant de connaître le sujet 🙂
    Bisesss Monesille

  2. patchcath dit :

    « Même en cent ans, je n’aurai pas le temps, pas le temps… » M Fugain l’a chanté et le lapin d’Alice courait après lui-aussi. Laisse passer le temps, quelquefois, et prend-le, les autres jours.

  3. Leodamgan dit :

    Il y en avait un qui chantait le temps aussi :

    « Le temps,
    Le temps,
    Le temps et rien d’autre,
    Le tien le mien,
    Celui qu’on veut notre,
    Le temps,
    Le temps,
    Le temps et rien d’autre,
    Le tien le mien,
    Celui qu’on veut notre.
    Le temps passé,
    Celui qui va naître,
    Le temps d’aimer,
    Et de disparaître,
    Le temps des pleurs,
    Le temps de la chance,
    Le temps qui meurt,
    Le temps des vacances. »

    Bonne soirée,
    Mo

  4. Mind The Gap dit :

    Joli et sensible et puis tous les mots riment en coeur ! J’aime 😀

  5. Je trouve enfin le temps
    de passer lire et je me dis que quelqu’un qui n’a pas le temps
    mais qui en trouve encore assez pour écrire des trucs aussi haletants
    n’a pas de raison de pleurer en dormant
    🙂

  6. Bien vu, il y en a tellement qui courent après le temps, croyant qu’on peut gagner contre lui…

  7. martine dit :

    Je demanderai à Philippe Soupault de te donner la répartie, il le fera mieux que moi…

    Tant de temps

    Le temps qui passe
    le temps qui ne passe pas
    le temps qu’on tue
    le temps de compter jusqu’à dix
    le temps qu’on n’a pas
    le temps qu’il fait
    le temps de s’ennuyer
    le temps de rêver
    le temps de l’agonie
    le temps qu’on perd
    le temps d’aimer
    le temps des cerises
    le mauvais temps
    et le bon et le beau et le froid et le temps chaud
    le temps de se retourner
    le temps des adieux
    le temps qu’il est bien temps
    le temps qui n’est même pas
    le temps de cligner de l’œil
    le temps relatif
    le temps de boire un coup
    le temps d’attendre
    le temps du bon bout
    le temps de mourir
    le temps qui ne se mesure pas
    le temps de crier gare
    le temps mort
    et puis l’éternité

  8. modrone dit :

    J’ai pris le temps, ralenti le tempo, évacué le timing et pressé ta dame appréciée, mieux, j’ai apprécié ta dame pressée.

  9. jacou33 dit :

    Prendre le temps de le dire,
    Exprimer ses soupirs,
    Une pause pour l’écrire.
    J’aime beaucoup.
    Bravo et merci.

  10. emilieberd dit :

    Il se chante ce poème et la chute est très belle!
    Bravo

  11. Asphodèle dit :

    Toujours en train de courir ma Dame Camomille ! Et voilà le résultat « elle pleure en dormant », bouh, c’est moi qui suis triste maintenant, déjà que le ciel n’arrête pas de pleurer… Un poème qui sonne juste ! 😉 Bises et ne nous fais pas un autre burn-out hein ! 😀

    • monesille dit :

      Non, non, je prends mon temps ces jours-ci ! Mais j’en avais vraiment besoin. Mais c’est fou le rythme de vie que la société nous impose !
      Bisous

  12. […] 1- Le Dodo, alias Carnets Paresseux est allé voir ce qui se passait « Sous ta carapace » ! 2 – Gwen, en artiste accomplie nous présente un poème et une photo, intitulés « Idolâtre Magie »;   3- Jacou, inspirée par la musique nous propose un « Intervalle de silences »… 4 – Soène soliloque avec ses « Mots et moi » ! 5- Valentyne renifle, tous naseaux dehors pour trouver le « Printemps, là  où parfois, l’inspiration se niche ! 6– EmilieBerd regarde « Au ciel » si le soleil s’y cache ! 7- Modrone-Eeguab, grand seigneur (ou ballerine contrariée) nous offre un « Jeté comme ça » (et pas autrement) ! 8 – Monesille (toujours pressée comme un citron) nous dit « Elle n’ pas le temps » ! […]

Les commentaires ne sont pas dangereux pour la santé, vous pouvez consommer sans modération !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s