Jeudi poésie-Donnez-moi un jardin.

Asphodèle de temps à autre nous tend la plume pour laisser libre cours à notre imaginaire. Le printemps revenu me donne des envies de grattouiller la terre.

Logo des jeudis poésie pour ceux qui écrivent...

Donnez-moi un jardin !

Donnez-moi un jardin, un bout de terre noire

Parsemé de cailloux sonnant sous le fer clair

Enjonché d’aubépine, et de mélisse à boire

Le soir, les yeux fermés vers le ciel couleur chair.

Afficher l'image d'origine

Donnez-moi un jardin, une couche de vie

Dont mes ongles noircis dessineront la peau

En caresse d’amour, en semeuse d’envie

Traçant dans sa fraîcheur le chemin du cordeau.

Afficher l'image d'origine

Donnez-moi un jardin ! Je laisserai sauvage

 Le rosier s’emmêler au plantes d’artichauts

Et lorsque les saisons marqueront leur passage

Je cueillerai mêlés leurs squelettes jumeaux.

Afficher l'image d'origine

Donnez-moi un jardin, l’hiver vient, l’été sombre

Et la mélancolie d’un village éclairé

Nimbe les soirées pâles de ruelles sans ombres

A de gris pas pressés sur un triste pavé.

Résultat de recherche d'images pour "aquarelle jardin"

Donnez-moi un jardin, j’y sèmerai demain

L’or des jours à venir mûri sur palis tendre

Et le chant des oiseaux en février gamin

Me laissera enfin le bonheur à surprendre.

Résultat de recherche d'images pour "aquarelle jardin"

monesille

 

 

Publicités

34 réflexions sur “Jeudi poésie-Donnez-moi un jardin.

  1. Leodamgan dit :

    C’est frais, c’est tendre et bientôt ensoleillé avec le joli mois de mai!

  2. Mind The Gap dit :

    Au fait j’aime beaucoup ton nouveau décor 😀

  3. navi dit :

    que c’est joli un jardin virtuel et poétique ! pas d’arrosage, pas de ratage, mais si tu veux aussi les parfums, tu peux venir dans mon petit terrain de jeux parfumé !
    bisous, Monique

  4. Que c’est beau! Demain je regarderai mon jardin d’un autre oeil…
    Bisous
    Odile

  5. emilieberd dit :

    OH LA LA! Il est à tomber!J’aime particulièrement la 3eme strophe où les roses meurent en se mêlant aux artichauts!
    Bisous

  6. Valentyne dit :

    Un jardin sauvage, des cailloux , une semeuse … Nous avons quelques points communs cette semaine Monesille 🙂
    Bisessss

  7. ET comme d’habitude la jolie musique de tes vers!

  8. Mind The Gap dit :

    C’est charmant et réussi. Il faudrait l’entendre déclamé , pour les sonorités…

  9. celestine dit :

    J’aime tout !
    Le rythme, les rimes et les aquarelles (sont-elles de toi ? elles sont superbes !)
    Les métaphores jardinières me plaisent infiniment.
    ¸¸.•*¨*• ☆

  10. Dan Gazénia dit :

    C ‘est un enchantement pour une » jardinière » qui possède un jardin autrefois « Monet »! Aujourd’hui, devenu une jungle jaune d’or où la nature règne en toute liberté pour mon plus grand bonheur…Les mésanges me rendent visitent, et mon chat y invite ses amis
    J’attends que le soleil y pénètre, pour y aller me ressourcer et me consoler en réchauffant mon cœur et mon corps blessés.
    Merci pour ce poème et ces aquarelles superbes
    Dan
    PS:Visitez mon jardin dans mon livre virtuel sur « Tanière chaleureuse »!
    Mon clavier est en panne pardon!

  11. Asphodèle dit :

    Rhooo mais le nettoyage de printemps a été fait ici ! C’est beau, vert et frais ! Et ton poème est de toute beauté ! Je veux bien te prêter mon jardin si tu as envie de gratouiller la terre, moi je n’y arrive plus et les pissenlits se mélangent aux rosiers ! Les artichauts n’y poussent pas encore tout seuls , dommage !!! 😀 J’aime quand tu as l’humeur bucolique, c’est très beau et la mise en contraste avec la ville est très bien vue. Merci ! Bisous ma Dame Camomille-qui-pousse-au-jardin ! 😀

    • monesille dit :

      Oh, je veux bien, un jardin à l’autre bout de la France, tiens ! il font bien des opérations à coeur ouvert par robot interposé pourquoi pas le jardinage! Ceci dit les pissenlits en salade, c’est excellent !
      Ceci dit j’ai toujours l’humeur bucolique mais mon cadre de vie ne s’y prête plus beaucoup.
      Bisous

      • Asphodèle dit :

        Quoi ? Tu veux t’occuper de mon jardin avec un robot ? tsss ! On aura tout vu ! 😆 J’ai aussi des brassées d’orties, je peux faire plein de recettes mais hormis le jus d’orties pour rincer mes cheveux (et avec moultes précautions), je trouve le pissenlit un peu fade ! Et l’ortie en soupe, bof bof gustativement ! Quand on arrive à un certain âge ou un âge certain mais avec des possibilités de mouvement incertaines et que l’on a un jardin, mieux vaut avoir le jardinier qui va avec ! J’en ai un pour le potager mais pour mon petit jardin de curé, il va falloir que je demande à un autre de m’arracher les mauvaises herbes à la main (il aurait tendance à mettre du Round-up partout et ça NIET, je préfère encore l’ivraie ! 😥 ) Il a beau dire que ce n’est plus du Round-up, il existe encore des dérivés (affaiblis certes) mais des dérivés et c’est scandaleux ! Un jardin est un baume au coeur au printemps, le matin au réveil mais ça demande beaucoup de travail ! J’investis dans des outils qui permettent de ne pas se baisser (je vais investir, j’économise, c’est super cher) ! 😀

  12. Roberto dit :

    Joli mais recherché. Patchcath: laisse le thym dans la garrigue. Au jardin il n’a ni goût ni gouste. Et il ne pousse même pas…

  13. patchcath dit :

    Il est beau ton jardin, et il sent bon… jusqu’ici, le thym de la garrigue, l’estragon et la belle échalote. C’est beau Monesille

  14. […] s’envole avec « La pipistrelle » Monesille bucolise et demande : « Donnez-moi un jardin »… PatchCath nous brosse l' »Auto-portrait d’une journée en couleurs« . […]

  15. modrone dit :

    Merci pour cette matinale balade au jardin qui entre autres réhabilite l’artichaut, peu présent dans la botanique poésie. Bravo.

  16. MyoPaname dit :

    Et si demain est semé… l’avenir nous appartient 😉
    Belle journée

  17. martine dit :

    En quelques mots
    si bellement semés,
    tu m’as laissée rêver
    dans ton jardin extraordinaire.

    • monesille dit :

      Après Vincent Scotto nous voici avec Charles Trenet ! Je me demande quelles seront les références de nos petits enfants pour les jardins ?
      Bisous Martine.

  18. On y est, dans ce jardin poétique, et tendre comme un retour de printemps. Tes mots sonnent bien et nous fleurissent le cœur.

Les commentaires ne sont pas dangereux pour la santé, vous pouvez consommer sans modération !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s