Le cahier des poésies chez Asphodèle. Leo Larguier

Il se trouve parfois des stades ou des écoles Leo Larguier. Sait-on encore pourquoi ? Qui ? Je passais devant, moi en tout cas, ignorante. Jusqu’à ce que….

Découvert sur un vide grenier, un recueil, poli, usé, jauni, de quatrains entrecoupés de feuilles à la plume. Parfaits à déguster les soirs d’été, dans les longues ombres dessinées par les hirondelles sur la cour.

3153614-4507960 N&B1




Printemps, n’êtes vous beaux qu’à la fin des automnes
Pour croire au paradis faut-il  qu’il soit perdu ?
Heureux qui sait goùter les bonheurs monotones
et l’insipide fruit qui ,n’est pas défendu !

Tout le jour t’a déçu ? Voici le banc, écoute,
T’asseyant là, les mains à plat sur tes genoux,
ne songe plus à toi….Le soir se met en route
Ne lui demande rien que d’être triste et doux.

On doit quand on vieillit, de sa bibliothèque
Tirer de temps en temps,  lire selon le jour,
la Fontaine, Hippocrate, Épicure, Sénèque,
Montaigne, Don Quichotte, Horace tour à tour.

Peu d’honneur, peu d’argent, peu d’amis, peu sans doute
D’amour et trop souvent de soucis accablé
Mais tu sais à présent que s’achève la route,
Et que tombe le soir, de quoi tu fus comblé….




Et voilà, tout un recueil, de quatrain en quatrain pas tous aussi doux-amers, mais ceux-ci s’accordent bien à mon humeur de ces temps-ci, j’espère qu’ils vous plairont.

 

Publicités

8 réflexions sur “Le cahier des poésies chez Asphodèle. Leo Larguier

  1. celestine dit :

    Chère Monesille

    J’ai vu que le livre de Martine était déjà arrivé chez toi… C’est fou, je l’ai posté hier après midi ! je ne savais pas que c’était toi…
    Bonne lecture et n’hésite pas à me contacter par mail. (j’ai un onglet contact sur mon blog
    Bises du soir
    célestine
    ¸¸.•*¨*• ☆

  2. soene dit :

    Y’a plus d’saisons ma pauv’ Dame, mais l’automne de la vie est arrivé pour moi 🙄
    Je m’en vais me renseigner si en ARA il se trouve des écoles du nom de Léo Larguier… je n’en connais aucune…
    Jolie découverte, j’aime sortir des sentiers battus 😉
    Bon we et gros bisous

  3. Valentyne dit :

    un brin tristounet ce Monsieur !
    Un petit de la Fontaine pour lui remonter le moral ?
    Bises Monesille

  4. martine dit :

    Si je comprends bien… retour aux fondamentaux, lorsqu’on vieillit ?
    Ah ben non, alors ! je préfère a contemporanéité 😉

  5. emilieberd dit :

    A la lecture de ce poème,
    Deux mots me viennent

    Carpe Diem!

    Bisous

  6. D’humeur un peu maussade, ce bon Léo Larguier !

  7. arbrealettres dit :

    Merci pour la découverte de ce poète
    ah non!! J’en avais un de lui
    https://arbrealettres.wordpress.com/2015/03/01/un-reverbere-allume-leo-larguier/
    Très belle question:
    « Pour croire au paradis faut-il qu’il soit perdu ? »
    Merci pour le partage Poétique
    Ch Passeur de Mots
    🙂
    Blog de Poésie: http://arbrealettres.wordpress.com
    Index: http://pagesperso-orange.fr/coolcookie/poesie/index.html
    Blog de Photos: http://arbreaphotos.wordpress.com/

  8. Asphodèle dit :

    Effectivement, je ne connaissais pas ce poète et c’est bien dommage ! Ton humeur n’est pas rose alors ? Dame Monesille, profitez de l’été qui arrive, à petits pas certes, mais qui nous amène quelques longues soirées amicales ! Je te bise 🙂 Merci pour la découverte, je note et je vais voir ce que je vais trouver ! 😉

Les commentaires ne sont pas dangereux pour la santé, vous pouvez consommer sans modération !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s