Jeudi poésie-la flute de Jade

Amatrice de vide grenier, j’ai dégoté dimanche dernier un tout petit volume au nom mystérieux et magique au fond d’une caisse délabrée ! Un exemplaire impeccable de la flûte de jade de Franz Toussaint. réédité par les éditions d’art Piazza, 1933.

Je l’ai empoigné et je ne l’ai plus lâché, tant ce petit volume est beau avec une illustration délicate. En fait c’est une suite de petits poèmes en prose, délicieux ! Et je ne vous dirai pas le prix que je l’ai payé, j’ai honte :))

Franz Toussaint est un poète (1879-1955) et traducteur orientaliste (également scénariste) né à Toulouse. Sa traduction la plus connue est celle des Rubaiyat d’Omar Khayyam. (En fait j’ai l’air très savante en disant cela, mais tout ce que je vous dis vient de W***dia !)

Je vous fais découvrir ? (Asphodèle ça ne va pas te déplaire, je me doute, enfin, si tu ne connais pas déjà 🙂 Ce texte m’a paru tout à fait de circonstances.



Logo du jeudi poésie pour présentation d'un poète.

Comme je ne sors plus d’ici, le monde ne s’occupe plus de moi. Je vis en paix. Depuis combien de temps au juste ? Il doit y avoir deux ou trois ans, puisque tant de feuilles noircies de mes poèmes encombrent ma table, et puisque mon petit garçon parle déjà.

Je considère avec pitié mes semblables qui se fatiguent à la recherche de la fortune ou de la gloire. Je me demande ce qu’ils en auront dans la tombe. Le sourire de mon petit garçon a pour moi plus de prix que tous les trésors du monde. Et quand j’ai composé quelques bons vers, j’éprouve une satisfaction que n’a jamais connu l’Empereur des Cinq Fleuves.



Flûte de Jade

Publicités

10 réflexions sur “Jeudi poésie-la flute de Jade

  1. modrone dit :

    Hors du monde? Le salut? Beau texte qui met cependant mal à l’aise par cette forme d’égocentrisme. Du moins à mon sens.

  2. Asphodèle dit :

    Hé bien, bien vu Dame Monesille, j’aime beaucoup cette ode ! Même si je ne pourrais pas vivre aujourd’hui retranchée de tout comme cette jeune maman qui d’ailleurs prive son enfant des autres par la même occasion ! 😉 Mais après tout, si l’on transpose dans le monde d’aujourd’hui, j’ai envie de dire : « N’est-ce pas plus mal ? » ! La poésie est là et le ton me plaît énormément, je ne connaissais pas du tout ce poète ! Comme quoi, traîner dans les brocantes a du bon parfois ! 😀 Bisous et bonne après-midi, ce sera sous la pluie ici, pour changer ! 🙄

  3. soene dit :

    On trouve parfois de vrais petits trésors dans les vide-greniers 😆
    Il faut juste prendre son temps pour farfouiller.
    Belle philosophie de rester hors de ce monde stupide. J’essaie aussi, mais j’ai du mal à m’en sortir 😉
    Je suis certaine que Miss Aspho est d’accord avec cette ode et va te féliciter pour ton choix 😆
    Gros bisous

    • monesille dit :

      Les vides greniers sont mes remplis maisons hélas, mais je me laisse encore souvent tenter ! quant à rester en dehors du monde, il court vite pour nous rattraper le bougre !

  4. martine dit :

    La paix de vivre dans la solitude ?
    Bien sûr, le regard et le sourire de l’enfançon pour l’adoucir et la sublimer.
    Je ne sais pas ce qu’en pensera notre Miss. Quant à moi, je ne me retrouve pas vraiment dans cette ode.
    Belle et bonne journée ❤

Les commentaires ne sont pas dangereux pour la santé, vous pouvez consommer sans modération !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s