Le forfait de monesille !

Faut-il vraiment tout avouer ? La vie privée d’auteur n’a-t-elle pas droit à un peu de …vie privée. Faut-il que jusqu’à vos genoux collant à vos claviers vraiment viennent couler mes larmes vertes de vergogne et de morve ? Snif !

J’ai cherché sur gougueule le concerto pour deux mains gauches de Ravigenstein ! Oui, j’ai honte ! J’en vois au moins une qui se tord de rire !

Résultat de recherche d'images pour "gif honte"

Il faut dire que j’étais tourneboulicotée ! Par mon forfait ! Oui, j’avais abandonné ! Après avoir travaillé d’arrache -pieds à un texte qui n’avait rien mais rien à voir avec ce qui était demandé.  Ensuite j’ai  lu les instrucglements ! Article Deux quatre six et huit ; Et ben mon vieux ! Rien à voir avec les saucissons dans la choucroute (pardon d’avance aux Alsaciens !). Mais je ne suis pas matheuse moi ! quoique le-la physique ca va (hé-hé, l’égalité des mots va se régaler !) Bon, donc j’ai abandonné. Et puis il pleuvait ce jour ! Donc je n’avais rien à faire ! (chéri-chéri bouche toi les oreilles, je n’ai rien écrit !) et je suis allée lire les textes de vouzautres ! Et j’ai ri ! Puis je suis allée chercher le concerto pour deux mains gauches….alors j’ai  eu honte et j’ai décidé de commettre encore un petit forfait , c’est le premier pas qui  compte ,d’autant plus que si je ne vous avais rien dit, hein, qui serait allé vérifier ?

—————————————————————————————————————————————–

Donc avec en fond musical « Canon héroïque en pluie majeur » de Pachelven ! *

—————————————————————————————————————————————–

Trois personnages et la pluie et le vent !

La vieille rigoriste :

-« Quittez donc cet air creux de vieil amupliqué, l’agengouin ce mois-ci n’est pas tartufolique, donc débridons ce jour la couetativité, sous ces nuages éléphantastiques ! »

Le vieux rêveur regardant par la fenêtre

-Certes les jumeleines sont dans les cieux et le temps devient mergnifique  mais qu’en dis-tu l’enfant ? »

L’enfant

: »Même les escargots font leur gymnasticots ! »

Le vieux rêveur

-« Ah c’est que la pluie t’enchanquise et délicaristiquement dessine les contours créaginaires de ton enfantin balument. »

La vieille rigoriste

-« Elle doit être existanciée, la charonne ! Le  brumageux est chocile au drôlatour »

Le vieux rêveur :

– » Fatalimace ! Nous voici en insolitude ! La route court sous l’eau d’artificelles habitudes ! Met tes bottes, enfant. Les écriames et les pingouinations attendront que la polimalie des virgules se solve en délibules mirifiques !


Image associée

 

* A bon chat, bon rat !

Participation hors clous à l’agengourou d’automne chez jobougon (ou pas) et autre chat en shire !

https://jobougon.wordpress.com/2018/11/03/aia-2018-troisieme-etape/#comment-10322

https://differencepropre.wordpress.com/2018/11/04/aia-2018-troisieme-etape/

 

Publicités

17 réflexions sur “Le forfait de monesille !

  1. Sacré dialogue! j’en ai les oreilles (ou les yeux) qui sifflent!

  2. […] répliqua très vite, incommodée par le grognement du mioche : « Chut ! Fatalimace ! Mets tes bottes » en lui fixant les yeux dans les yeux un rendez-vous […]

  3. […] dernière des dernières phrases des agendas ironiques du bimois dernier de Victorhugotte, Andrea, Monesille, Marinade, Chachasire, Gibulène, Patchcath et Jobougon. Sachant que huit premières phrases […]

  4. […] strict) les dernières phrases des agendas ironiques du bimois dernier de Victorhugotte, Andrea, Monesille, Marinade, Chachasire, Gibulène, Patchcath et Jobougon. Paresseux, en attendant de tricoter un […]

  5. […] moi, et Onésime, hargneux, jurait déjà à côté de moi à l’attention d’un autre : « Fatalimace ! Nous voici en insolitude ! La route court sous l’eau d’artificelles habitudes ! Mets tes bottes ! » Ses cris et ses miasmes atteignirent les pingouins que nous sommes et la […]

  6. […] Je compris rapidement, pour une fois, que nous étions entraînés dans une autre dimension et que mon dernier film n’allait pas être dévoyé en commentaires dissociés si ce n’était de rires à braises bien senties. J’allais vomir, quand Paul, ami d’enfance, s’écria :« Fatalimace ! Nous voici en insolitude ! La route court sous l’eau d’artificelles habitudes ! Met tes bottes, enfant. Les écriames et les pingouinations attendront que la polimalie des virgules se solve en délibules mirifiques ! »(3) […]

  7. […] Monesille finissait ainsi : « Fatalimace ! Nous voici en insolitude ! La route court sous l’eau d’artificelles habitudes ! Met tes bottes, enfant. Les écriames et les pingouinations attendront que la polimalie des virgules se solve en délibules mirifiques !» […]

  8. […] https://monesille.wordpress.com/2018/11/11/le-forfait-de-monesille/ Other: Que nous pourrions considérer comme l’expression du couac de la constitution ne laissant pas apparaître dans les tableaux de vote les participations des deux autres étapes. . Je cite : . Pour la première étape : Jacou33, manuraanana, victorhugotte, monesille, chachashire, Andrea Couturet, Laurence Délis, La Licorne, Domi Amouroux, marinadedhistoires, Valentyne, gibulène, patchcath, Adrienne, palimpzeste, iotop, carnetsparesseux, sissistronnelle, roijoyeux et moi-même. . Pour la deuxième étape : Patchcath, palette d’expression, gibulène, marinadedhistoires, victorhugotte, chachashire, Andrea Couturet, iotop, carnetsparesseux, et moi. . Bon, comme quoi, dans l’exploration de nouvelles formules, tout n’est pas prévisible, et l’essentiel de la découverte se situe à l’arrivée. . Je n’avais pas prévu cette situation. . Trop tard pour revenir en arrière, les jeux sont faits, rien ne va plus, faites vos jeux, chez patchcath ce mois-ci puisque c’est elle qui remporte le trophée de fin d’année, et qu’elle est d’accord pour que l’agenda ironique de décembre se passe chez elle. . Bravo et merci à tous, pour ces nombreuses interactions. Et à très bientôt chez patchcath. . . […]

  9. chachashire dit :

    Bravo mais poru la 3ème étape jobougon a tout fait toute seule le lien vers DPS n’était pas nécessaire ( les 2 1ères si parce qu’elle ne pouvait pas les gérer sans connexion )

  10. gibulène dit :

    L’enfant a de la chance d’avoir croisé ces deux vieux philosophes !!!

  11. Écrirature dit :

    Merci pour ces zinzinventions qui ma décalbutent le palpitant !

  12. Ah ah ah ! J’ai bien ri !
    Et le fond musical Pachelvenien a quelque chose de très Ravittgensteinien, non ?!
    😉

  13. jobougon dit :

    Fichtre ! Quelle polimalie baliment virgulée !
    Aia ya !

  14. patchcath dit :

    Hommage aux poilus, merci Ravel, et joli fouchtri fouchtra entre rêveur et rigoriste 😉

  15. Je n’ai qu’un mot, je n’ai que onze lettres : Réjouissimant !

Répondre à sissistronnelle Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s