Participation à l’agenda du mois de mai : Aptitude zéro !

Martine d’écriturbulente héberge ce mois-ci l’agenda ironique avec un thème marin, il ne m’a pas été facile de mettre en place tous les éléments demandés, et j’imagine qu’il en est de même pour tous. Mais comme elle le dit elle-même : et vogue la galère !

Je vous propose donc de partir en croisière

Voilier ? Bateau de pêche ? Cargo ? Paquebot ? Péniche ? Pirogue ? Canot pneumatique ? Brise-glaces ? Chalutier ?

Vous choisirez l’embarcation, vous l’imaginerez, vous la décorerez, la baptiserez… Vous daterez la traversée… Quand vous vous déciderez à lever l’encre (oui, quand même), vous déterminerez l’itinéraire et les escales : L’île des Lettres ? L’île des Mots, des maux, des morts ? L’île des Étrangers ? Les îles Glamour ? L’île d’Éros ? Ou bien ?

Une fois l’équipage constitué, vous embarquerez les passagers et vogue la galère !

Il vous reste 3 jours de navigation 

(c'est-à-dire jusqu'au 23 avril),

1 000 mots maximum 

pour conter cette expédition nautique, 

que vous ponctuerez de 10 termes hurluberlus, 

avec un suffixe en "–itude".

 

 

Publicités

Agenda ironique de Mars, le mois des fous !

Me voilà bien ! Je m’étais proposée pour organiser l’agenda ironique de Mars, mais persuadée qu’Ariel Littel relèverait le défit du mois dernier comme il  avait remporté le concours, haut la main, j’attendais sagement le thème et l’organisation et je n’ai RIEN préparé !  Bon. Je m’y colle immédiatement de suite; vous allez vivre en direct la réflexion sur le choix d’un thème qui laisse cours à l’imagination sans faire dissert de lycée, le genre de truc qu’on trouve génial du fond de son lit et qu’au matin, tout froissé de nuit, vous trouvez grelottant de timidité sur un coin de votre bureau et vous  suppliant : non, non, pitié, pas moi, je ne vaut pas un fifrelin !

bouffon2

Qu’est ce que je pourrais bien vous proposer ? Qu’est ce que j’aime ? En ce moment je lis beaucoup d’Histoire, avec de grandes haches même s’il  y a beaucoup de petite histoire au milieu alors : les fondements ? j’en vois déjà qui frisent de la moustache rien qu’au mot ! Les plantes et la botanique, l’herbe d’or a déjà nourri votre folle du logis…Le dessin, la musique ?

bouffon1

Qu’est ce qui relie tout ça ? Je pense avoir trouvé :

Les fous, bouffons et autres amuseurs public, les fous-rires, l’espoir fou, enfin quoi Mars sera le mois des fous ! Qu’est qui pourrait bien vous rendre fous ? De moi je sais déjà, hum, hum, mais d’écriture ?

Donc selon les règles bien établies de l’agenda ironique dont vous pouvez voir chez carnets paresseux ici  l’historique, il vous faudra écrire sur le thème de la folie au sens large, un conte, poème, texte, article, selon la forme que vous désirerez, de 700 mots maximum pour être facilement lisible sur le wouaibe, et ce avant le 24 mars où je ferai le tableau récapitulatif pour le vote final, qui empiétera jusqu’au 1er avril puisque je serai absente les derniers jours de mars. Cela vous va-t-y ? C’est un peu facile non ? Je devrai corser la chose de quelques mots ? Disons trois mots composés insérés au texte ! Comment ça ? Des grincheux dans le fond, on en rajoute un ? Ok, Ok quatre donc mots composés à parsemer dans le texte ! Quelqu’un a encore quelque chose à dire ??

Bande de grand fous, j’espère que vous allez vous amuse follement !

bouffon4

 

 

Coup de projecteur.

Logo Plumes aspho 4 ème tiré du tumblr vanishingintoclouds

Cet article est écrit en participation aux plumes d’Asphodèle avec les mots imposés suivants :

Vedette, fragiliser, fortune, film, projecteur, fumé, paparazzi, fanfreluche, réputation, prétention, chanteur, oublier, local, gros, météorite, étoile, talent, chaleur, lumineux, diva,  barricader, moi !

L’article fait 323 mots.

Résultat de recherche d'images pour "image projecteur"

Coup de projecteur :

Mais non je ne vais pas vous en mettre un coup sur le ciboulot, quoique certains le mériteraient mais passons !-)  Je reconnais que je ne suis pas très présente en ce moment mais j’ai un très gros truc sur le feu, qui me prend beaucoup de temps, je n’en dis pas plus, je vous raconterai tout vers la fin du mois.

Aujourd’hui, je voudrais juste ôter les barricades entre blogosphères et mettre en vedette deux amies de la blogo déco, qui gentiment et sans prétention mettent leur talent à la disposition de tous et toutes.

Laure  nous décore tous les étages, sans oublier les petits coins, pour nous aider à créer un univers chaleureux à la mesure de nos goûts et de nos habitudes locales. Elle privilégie les ambiances lumineuses en harmonisant les couleurs avec beaucoup de goût. Elle vient d’agrandir son site, sa réputation n’est plus à faire, succès assuré ! Ses conseils valent une fortune sans la coûter. En plus, elle est très à l’écoute et adorable !

Résultat de recherche d'images pour "image projecteur"

Béatrice, elle, est dresseuse de torchons, entre autres. Elle les fait tourner dans des films, les transforme en chanteur à fanfreluches, leur fait jouer les divas avec un humour dévastateur. Ils essaient bien de se cavaler mais, sans les barricader dans la cuisine, elle leur offre le premier rôle dans toute la maison. Elle adore aussi les jouets anciens fragilisés par l’âge. Elle leur redonne une nouvelle jeunesse et les garnit de lins anciens brodés de météorites ou d’étoiles pour le plus grand plaisir de nos petits anges d’aujourd’hui.

Je vous laisse aller jouer les paparazzi sur leurs sites, croyez-moi, cela vaut le détour, je vous aurai prévenus : chaussez vos lunettes fumées, vous allez être éblouis !

Résultat de recherche d'images pour "image projecteur"

Et moi, je recommence d’aller ramer espérant trouver une idée à temps pour l’agenda ironique, organisé ce mois-ci par une pattedansl’encrier

plumes quand Soène me dit qu'elle ne va pas y arriver aujourd'hui !

 




 

Bonne lecture à tous et toutes.

Agenda ironique du bout de l’an ! hi-han !

 -Aujourd’hui en ce premier jour de Décembre, quel plaisir, quelle chance, quel honneur ! Suivant les traces de Martine organisatrice du mois onzième et d’autres éminents précédents, c’est donc à moiii ::-): grâce à l’amicale complicité d’une pattedansl’encrier que revient la responsabilité d’organiser l’agenda ironique du mois douzième et ultime du calendrier. Avant le suivant. L’agenda du bout de l’an, hi-han !

https://i1.wp.com/cdn.c.photoshelter.com/img-get2/I0000UVAkoDYUV0k/fit=1000x750/nanny-mountain-goat-glacier-national-park-4.jpg

@Vivimetaliun

Puisque nous sommes en laïcité obligatoire à défaut d’être en république fraternelle, je me voyais mal soumettre à nos plumes ironiques un quelconque sujet Noëllien ! Je m’en vais donc ce mois-ci, provisoirement, effacer deux millénaires et quelques de poussières d’étoile et nous demander de marcher pieds nus sur l’herbe d’or !  Comment ? Vous ne savez donc pas ce qu’est l’herbe d’or ? La légende qui existe dans plusieurs régions de France prétend que celui qui marche sur l’herbe d’or certaine nuit, acquerra l’intelligence du langage des animaux…

Afficher l'image d'origine

 

Posant un oeil scrutateur sur les curieux travers bipèdiques, les légendes anciennes faisant parler nos amis à quatre, six, huit, dix, ou mille pattes, avaient souvent le mérite d’être poétiques. Les créateurs plutardifs, Kipling, Daudet, Perrault, Aymé et tant d’autres s’en sont souvent inspirés. Je ne nous demanderai pas, non, non, non, de nous replonger dans les contes et salades romaines, quoique certains d’entre nous s’en fussent forcément délectés ! Mêêê oui ! Mais bien de raconter un vécu animal ( pas trop quand même, restons décents, des enfants nous lisent), extérieur à l’existence humaine, d’amener ironiquement, toujours, un regard différent sur les étranges habitudes des hominidés pour fêter les ans qui passent et ne reviennent pas. (ou sur toute autre sujet si le coeur vous en dit) . Je nous souhaite à tous donc, de marcher sur l’herbe d’or et d’en ramener prébende poétique pour nous permettre de passer un réveillon fabuleux dans le propre sens du terme.

L'herbe d'or

 

J’espère que mes explications à défaut d’être claires vous auront séduits et que vous aurez à cœur de me rendre vos copies affabulations, avant le dimanche 20 décembre.

Les votes pour élire gagnant et héritage de l’organisation auront lieu jusqu’au 22, 04.47.57, heure fatidique du solstice d’hiver (qui je le rappelle chez les romains était un jour férié, à bon entendeur salut !) ce qui me laissera le temps d’expédier au gagnant un petit cadeau pour accueillir dignement la nouvelle année qui  normalement devrait naître (aïe, aïe, aïe) dans la nuit du 31 décembre !

Résultat de recherche d'images pour "regard animaux"

 


 Bises à tous et n’en profitez pas pour vous écharper en toute ironie !

N’ai-je rien oublié ?

N’ai point fait de faute d’orthographe !

C’est parti mon kiki !

Mais c’est bien ma veine, WordPress a décidé de modifier son interface…ce soir !