Participation à l’agenda du mois de mai : Aptitude zéro !

Martine d’écriturbulente héberge ce mois-ci l’agenda ironique avec un thème marin, il ne m’a pas été facile de mettre en place tous les éléments demandés, et j’imagine qu’il en est de même pour tous. Mais comme elle le dit elle-même : et vogue la galère !

Je vous propose donc de partir en croisière

Voilier ? Bateau de pêche ? Cargo ? Paquebot ? Péniche ? Pirogue ? Canot pneumatique ? Brise-glaces ? Chalutier ?

Vous choisirez l’embarcation, vous l’imaginerez, vous la décorerez, la baptiserez… Vous daterez la traversée… Quand vous vous déciderez à lever l’encre (oui, quand même), vous déterminerez l’itinéraire et les escales : L’île des Lettres ? L’île des Mots, des maux, des morts ? L’île des Étrangers ? Les îles Glamour ? L’île d’Éros ? Ou bien ?

Une fois l’équipage constitué, vous embarquerez les passagers et vogue la galère !

Il vous reste 3 jours de navigation 

(c'est-à-dire jusqu'au 23 avril),

1 000 mots maximum 

pour conter cette expédition nautique, 

que vous ponctuerez de 10 termes hurluberlus, 

avec un suffixe en "–itude".

 

 

Publicités

Vent de janvier

Vent de janvier gémissant en tourmente

Toute la nuit glissant le long des pentes

Sur  les vallons de glaçons clairs sonnants

En ces déserts de grand silence blanc

Forçant ta voix d’octaves rugissantes

 

Aux pins givrés d’étoiles scintillantes

Tu parsemais ta neige indifférente

En bleuissant nos doigts gourds grelottant,

Vent de janvier

 

En nos sentiers de files pénitentes

Epoumonés de bouffées tournoyantes

Tenant fermé nos capuchons flottants

En rang serrés comme des revenants

Tu blanchissais nos traces chancelantes

Vent de janvier !